Treston industrial furniture is highly ergonomic and improves efficiency

Ergonomie industrielle

L’ergonomie améliore la productivité et le bien-être au travail 

Vous intéressez-vous aux méthodes de transfert des objets, au placement et à l’accessibilité des outils, aux possibilités de réaliser un travail assis ou debout, ainsi qu’à l’éclairage de l’espace de travail ? Les thèmes mentionnés ci-dessus se rapportent à la conception d’un poste de travail ergonomique et les sociétés qui s’y sont intéressées sont parvenues à améliorer considérablement leur productivité.

Cependant, une bonne ergonomie ne consiste pas seulement à pouvoir régler le mobilier d’un poste de travail. Une meilleure ergonomie implique de connaître le processus de travail du début à la fin. Il est cependant plus important d’identifier les besoins individuels de la tâche et de l’employé. Le fait de développer l’environnement de travail et les méthodes de travail est bénéfique, car cela aide la communauté à réduire le nombre de jours de congés maladie et d’accidents au travail, à améliorer la qualité du travail et à accroître l’efficacité et les volumes de production.  Les employés qui travaillent dans un environnement agréable sont plus énergiques et plus productifs.

Selon une étude réalisée par l’Université de Warwick en 2014, les employés peu satisfaits de leur travail sont 10 % moins productifs que la moyenne des employés, tandis que ceux qui sont très satisfaits de leur travail sont 12 % plus productifs que la moyenne des employés.

Des performances élevées tous les jours

Un poste de travail ergonomique permet aux employés de donner le meilleur d’eux-mêmes, tous les jours. Les environnements de travail ergonomiques permettent de réaliser le travail sans effort et en toute sécurité. Tous les composants et outils sont à portée de main. Il est donc inutile de se pencher ou de tendre les bras. Cela entraîne une réduction des tensions et du stress, procure un plus grand confort et contribue à prévenir les troubles musculosquelettiques, qui affectent plus d’une personne sur cinq en âge de travailler. Les troubles musculosquelettiques au travail provoqués par des méthodes de travail mal conçues et de mauvaises positions provoquent non seulement des tensions physiques pour les employés mais sont également un fardeau pour les entreprises et la société toute entière en raison des congés de maladie, de l’incapacité à travailler et de la baisse de productivité qu’ils engendrent.

Selon les calculs publiés par l’Institut finlandais de la santé au travail (FIOH), les coûts liés aux congés de maladie, aux pensions d’invalidité, aux accidents au travail, ainsi que les frais liés aux soins médicaux et à une incapacité s’élèvent à 40 milliards EUR par an en Finlande.

Comment rendre le poste de travail plus ergonomique

Depuis 40 ans, Treston est un pionnier en matière de conception de mobilier ergonomique et d’environnements de travail. Le point de départ de la conception et la mise en œuvre de nos postes de travail et mobiliers d’espace de travail est toujours la personne qui réalise le travail ainsi que le travail lui-même. Lorsque les étapes des processus sont conçues de façon ergonomique, le travail est plus efficace et la sécurité s’améliore.

Nous avons utilisé notre expérience pour créer un e-book intitulé « Gagner en productivité grâce à une ergonomie adaptée ». Télécharger l’e-book ici

Grâce à des exemples pratiques et clairs, cet e-book présente la façon dont les entreprises peuvent améliorer globalement l’ergonomie au travail.

  1. Identifier le point de départ et élaborer un plan
    identifiez les difficultés rencontrées et les processus, observez et parlez aux employés. Élaborez un plan d’investissement et définissez les indicateurs liés à la sécurité, aux volumes de production et à l’efficacité.
  2. Interroger et observer
    Parlez aux employés et observez-les lorsqu’ils travaillent avec les autres et utilisent leurs postes de travail et leurs outils. Examinez les quarts et la rotation des postes de travail. Laissez-vous guider par la chronologie et examinez les rapports d’accident.
  3. Rassembler les troupes
    Impliquez toutes les parties intéressées. À long terme, cela permettra d’accélérer les prises de décision et le déploiement. Expliquez les avantages que procurera ce changement aux employés et à la société. L’ergonomie peut réellement être une situation avantageuse pour tout le monde.
  4. Ne pas se fier aux apparences
    Les éléments suivants doivent être pris en compte lors du choix du mobilier et de l’équipement ergonomiques d’un poste de travail :

* Le travail nécessite-t-il de s’asseoir, de rester debout ou les deux ?
Les résultats de l’étude indiquent que le moindre mouvement contribue à améliorer la mémoire, l’attention, l’apprentissage et les performances cognitives des employés dans leur ensemble. Une personne qui effectue principalement son travail en position assise peut être plus efficace si elle dispose d’une table de travail équipée du réglage de la hauteur par moteur électrique. Cela lui permet de se tenir debout lorsqu’elle travaille. Une personne qui réalise principalement son travail en position debout peut bénéficier d’un repose-pied et d’un tabouret.

* La hauteur de la table de travail est-elle adaptée à l’employée et aux tâches qu’il doit accomplir ?
La hauteur appropriée d’une table de travail est normalement comprise entre 60 et 75 cm si le travail en question implique l’écriture et entre 75 et 110 cm si le travail doit s’effectuer en position debout. La personne doit pouvoir reposer ses mains et regarder l’écran confortablement. De plus, les objets doivent être à portée de main. 

* Quel type de chaise convient le mieux ?
Entre autres caractéristiques, la hauteur, le dossier et l’inclinaison de la chaise doivent pouvoir être réglés en fonction de la taille de l’utilisateur et de la hauteur du plan de travail.

* Comment l’éclairage affecte-t-il le travail ?
Un bon éclairage réduit la tension sur le cerveau lors du traitement des informations, évitant ainsi les maux de tête et la fatigue. Pour un travail de montage, l’éclairement lumineux normal varie entre 300 et 1 000 Ix.

* Quels outils sont nécessaires au travail à réaliser ?
La mise en place et la distance des outils doivent être optimisées. Les outils lourds doivent pouvoir être apportés au poste de travail sur un chariot. Il doit également être possible d’installer un équilibreur d’outils sur un poste de travail. Les accessoires avec bras des postes de travail et les terminaux à écran doivent pouvoir s’adapter aux besoins des différents utilisateurs.  

Si un employé passe une minute de plus par heure à chercher ses pièces, dans un espace de travail comportant dix employés, cela équivaut à : 10 personnes x 220 jours x 8 heures x 1 minute => 36 jours de travail par an.

 

Découvrir ce que disent nos clients

Solutions Treston contribuent à une amélioration du bien être des employés et à l’accroissement de productiv..
M. Fabrice Robinet, Responsable du HSE, Nexans Interface
Il était important que tout soit cohérent et que chaque poste de travail soit équipé de mobilier compatible
Anne Rantalainen, Ovako Imatra
Les lampes Treston NaturLite LED permettent de réduire le nombre de luminaires et même de remplacer d'autres!
Daniel Norberg, ingénieur de production chez Senseair AB
Avec une flotte de ce type, je peux presque littéralement mettre n'importe quel projet n'importe où.
Jim Leonard, Operations Manager, MCPc
Les postes de travail TRESTONS sont comme les produits FT Technologies: conçus pour durer!
David Walch, Operations Director, FT Technologies
Treston a été un exellent partenaire dans la conception d’un poste d’emballage et de travail personnalisé po..
Emily Sarokin, Christie's Auction House NYC
Chez TRESTON nous avons trouvé une solution repondant aux normes ESD, offrant des tables réglables électriq...
Jan Müller, Production Planner, Stiebel Eltron